In this section


Questions fréquemment posées

Langue


Qu’est-ce que le capital investissement ?

Il s’agit d’investissements à long terme dans des sociétés non cotées, au travers desquels un investisseur apporte des capitaux et devient en contrepartie actionnaire des sociétés., Le capital-investissement existe en tant que classe d’actifs depuis les années 1980 ;  il constitue aujourd'hui un élément important dans la plupart des économies de marché avancées et voit son rôle se renforcer rapidement dans de nombreux pays en développement.

En quoi le capital-investissement diffère-t-il du capital-risque ?

La terminologie peut varier mais le terme de capital-investissement désigne en général des investissements réalisés dans des sociétés déjà établies et à un stade ultérieur de leur développement. Ce type d’investissement est également connu sous le terme générique de  « buyout ». Par capital-risque, on entend habituellement les investissements réalisés dans des jeunes sociétés dont les besoins en capitaux correspondent au démarrage ou au développement de leur activité. Advent International est spécialisé dans les rachats de sociétés de taille intermédiaire (200 millions d'euros à 1 milliard d’euros) et n’investit pas dans le capital-risque.

En quoi le capital-investissement diffère-t-il des autres formes de financement (prêts bancaires, hedge funds) ou de l’introduction en bourse ?

Le capital-investisseur a vocation à devenir un actionnaire durable d’une entreprise. Il intervient activement dans sa direction et son développement avec l’objectif clair d’en augmenter sensiblement la valeur à un horizon de 3 à 5 ans.

Ce mode de financement se distingue des autres sur deux points essentiellement :

Conditions de financement

Les sociétés de capital-investissement prennent une participation au capital d’une société et en partagent à la fois le risque et la rentabilité sur le long terme. Parce qu’elles se placent dans une perspective de 3 à 5 ans, les sociétés de capital-investissement ont une vision à plus long terme de la création de valeur. Un de leurs rôles important est de financer des plans d’investissements lourds afin de permettre à une société d’atteindre des objectifs de croissance clairement définis.
Le financement par endettement, octroyé généralement par une banque, constitue un prêt qui doit être remboursé.
Les sociétés cotées, quant à elles, lèvent des capitaux auprès d’investisseurs en bourse ayant des objectifs de rendements à plus court terme. Les marchés boursiers privilégient la visibilité sur les résultats et n’apprécient guère les investissements de grande ampleur qui, même s’ils vont dans l’intérêt à long terme de l’activité, peuvent peser à court terme sur le résultat.
Les hedge funds partagent avec les sociétés de capital-investissement le fait de lever des fonds auprès d’investisseurs institutionnels. La ressemblance s’arrête là cependant. En effet, les hedge funds s’attachent en priorité à la liquidité et recherchent un retour sur leur investissement sur une période très courte. C'est pourquoi ils investissent le plus souvent dans des sociétés cotées, en ne prenant en règle générale que des participations minoritaires. Ils n'interviennent pas activement dans la direction ou le développement des sociétés.

Participation active à la vie de la société : A l’inverse des banques, des hedge funds ou des investisseurs en bourses, les capital-investisseurs prennent une part importante à la gestion et au développement des sociétés qui leurs appartiennent. A ce titre, ils peuvent aider à la mise en place d’une stratégie de croissance, professionnaliser une société, conseiller au jour le jour ses dirigeants sur des points de stratégie ou de politique, et élargir les perspectives de développement de l’entreprise. Ils peuvent également faire bénéficier une société de leur expérience de gestion et donner leur avis sur les propositions de son équipe dirigeante, fournir des contacts dans le secteur concerné, et apporter leur concours aux projets de fusion-acquisition.

Comment les sociétés de capital-investissement se procurent-elles les capitaux nécessaires à l’acquisition de sociétés ?

Les sociétés de capital-investissement s’adressent quasiment exclusivement à des investisseurs professionnels tels que fonds de pension publics et privés, les assurances, les organisations caritatives, les grandes fortunes et autres investisseurs avertis.

Ces investisseurs voient dans le capital-investissement une classe d’actifs leur permettant de faire fructifier leur capital. Parmi les autres classes d’actifs vers lesquelles ces investisseurs se tournent généralement se trouvent les marchés cotés et les obligations d’Etat.

Propriétaire d’une société, en quoi le capital-investissement pourrait-il être intéressant pour moi ?

Le capital-investissement permet aux actionnaires ou fondateurs d’une entreprise d’en assurer la pérennité tout en préservant son indépendance. Beaucoup d’actionnaires apprécient également le fait d’avoir affaire à un investisseur expérimenté qui a la volonté de faire franchir une étape décisive à l’entreprise. D’autres y voient le moyen de récompenser une équipe de direction qui a largement contribué au développement réussi de l’entreprise. En effet, les sociétés de capital-investissement mettent généralement en place des plans d’intéressement pour les dirigeants des sociétés dans lesquelles elles investissent.

 

Quel type de participation Advent prend-il généralement dans les sociétés dans lesquelles il investit : minoritaire ou majoritaire ?

Advent cherche à obtenir une part majoritaire dans la plupart de ses investissements, sans exclure cependant les participations minoritaires aux côtés d'actionnaires dont nous partageons la vision.

Le propriétaire conserve-t-il une participation dans sa société après l’apport d’Advent ?

Lorsque le vendeur est un individu ou un groupe d’individus, celui-ci réinvestit en général à nos côtés. Ce n’est pas le cas lorsque le vendeur est lui-même une entreprise.

 

Que devient l’équipe dirigeante d'une société dans laquelle Advent investit ?

Notre philosophie est de soutenir des équipes dirigeantes. Dans la plupart des cas, l’équipe dirigeante en place est maintenue dans ses fonctions ; toutefois, compte tenu des objectifs de croissance ambitieux dans nos sociétés de portefeuille, nous sommes parfois amenés à rechercher des compétences additionnelles et complémentaires. Cela peut se réaliser de diverses façons, comme la nomination de cadres dirigeants ou non, ou le recours à nos Operating Partners, spécialistes sectoriels qui nous conseillent dans nos investissements.

 

L’équipe dirigeante peut-elle investir dans la société en même temps qu’Advent, ou si elle détient déjà une participation, la conserver ?

Oui. Advent cherche à aligner les intérêts de l’équipe dirigeante sur les siens ; à ce titre, proposer une participation au capital aux dirigeants fait partie de notre philosophie.

Pour financer ses investissements, Advent a-t-il recours, outre ses propres fonds, à de la dette ?

Nous faisons effectivement appel à des prêts bancaires pour financer nos investissements. Bien que ce soit une pratique courante dans notre secteur, nous sommes toujours extrêmement prudents quant au recours à l'endettement.

Comment s’organise la décision d’investir chez Advent ?

Toutes les phases du processus décisionnel se déroulent dans la plus grande confidentialité et avec toute la discrétion nécessaire à ce genre d’opérations.

Le processus commence par la recherche d’opportunités. Dans la présentation du Business Plan, nous étudions attentivement les perspectives de marché, les caractéristiques distinctives des produits ou services offerts, les comptes historiques et prévisionnels (y compris la structure capitalistique), les compétences de l’équipe dirigeante, la stratégie commerciale, et enfin l’emploi envisagé des financements apportés. L’ensemble de ces informations structurées au sein d’un business plan se révèlent particulièrement utiles. Cependant, il se peut que le business plan soit élaboré parallèlement à nos discussions.

L’étape suivant cette première approche nous amène à rencontrer les dirigeants de la société afin de faire connaissance et de discuter plus en détails de l’activité.

La décision d’investissement est prise par un comité d’investissement régional. L’expérience acquise au travers de plus de 500 investissements nous permet de réaliser une transaction avec rapidité et efficacité, ce qui constitue systématiquement notre objectif.

 

Comment se déroulent les relations de travail avec Advent ? Jusqu’où va votre implication dans la gestion de la société ?

Nous sommes un investisseur actif et tenons à travailler en partenariat avec les équipes de direction. Nous siégeons habituellement au conseil d’administration et veillons de près à la mise en place de la stratégie élaborée. Nous sommes par ailleurs très attentifs au reporting financier. Néanmoins, nous n’avons pas vocation à nous impliquer dans la gestion au jour le jour qui demeure la compétence principale de l'équipe de direction.

En quoi Advent facilite-t-il le développement d'une société ?

De plusieurs manières : outre des capitaux, nous apportons également notre connaissance du secteur et notre expérience des problématiques qu’une entreprise peut rencontrer. Par ailleurs, notre réseau international très étendu permet à nos sociétés d’avoir accès à des données de marché, à des experts sectoriels ainsi qu’à des contacts qui auraient été autrement difficiles à obtenir. Nous pouvons également conseiller et aider nos sociétés sur les opérations de croissance externe.

Quels sont les avantages d’Advent par rapport à d’autres sociétés de capital-investissement ?


Advent apporte plus que des capitaux à une société : il lui donne accès à l'expérience, aux ressources et aux réseaux de l’une des sociétés de capital-investissement  les plus réputées, les plus anciennes, et les plus internationales dans le monde.

Connaissance sectorielle: de nombreuses sociétés de capital-investissement se sont spécialisées dans certains secteurs mais peu sont celles qui disposent d’une expérience aussi approfondie (près de 20 ans dans la plupart des cas) et d’une telle ouverture internationale. Dans bien des cas, nous avons investis dans quatre continents, quel que soit le secteur.
Connaissance du marché local : Il est indispensable de bien connaître le marché local pour aider une société à exprimer tout son potentiel de croissance, sur les plans à la fois national, régional et international. Pour Advent, disposer d’une présence locale est un impératif ; nous nous appuyons pour cela sur notre réseau de bureaux et de professionnels locaux sans équivalent, tant au niveau régional que mondial.
Réseaux internationaux : Aujourd’hui, chaque activité est affectée, à un degré ou à un autre, par la mondialisation. Ce phénomène engendre des opportunités mais également des risques. Un partage des « best practices » sur un plan international est une nécessité aujourd’hui pour les entreprises. Associant une dimension internationale à une présence physique locale sans équivalent, le réseau mondial d’Advent constitue un atout précieux pour les sociétés dans lesquelles nous investissons.
Un succès reconnu : Les résultats obtenus par Advent depuis plus de 20 ans dans des secteurs et des régions diverses constituent la meilleure preuve de notre capacité à développer les sociétés dans lesquelles nous investissons. Plus généralement, nous sommes reconnus comme étant l’une des sociétés mondiales de capital-investissement les plus influentes dans notre secteur. Plus d'une vingtaine de prix et récompenses obtenus à travers le monde attestent de ce succès.

 

Combien de temps Advent conserve-t-il une participation dans une société ?

Cela dépend du plan de développement de la société en question, mais en règle générale, notre horizon d’investissement s’échelonne de 3 à 5 ans.

Comment Advent procède-t-il pour céder sa participation?

La décision de sortie d’un investissement est prise de concert avec l’équipe dirigeante, son conseil d’administration ou de surveillance et les autres actionnaires de la société. Le choix d’une voie de sortie est fonction des circonstances personnelles et économiques de l’entreprise. Le plus souvent, nous procédons soit à une revente à un industriel, soit à une  introduction en bourse. Dans certains cas, une autre société de capital-investissement peut se porter acquéreur de notre participation.